Vue d'ensemble - Filler Guide


> B't X

Genre : action / mecha
Anime : 1996~1997, 39 ép (2)
Manga : 1994~2000, 16 vol (5)
Auteur : Masami Kurumada




I] Jusqu'à quel point la série adapte-t-elle le manga ?
Pas de spoiler :

Cette série adaptée du manga de Masami Kurumada, l'auteur de Saint Seiya (les chevaliers du zodiaque), est constituée de deux parties : 25 épisodes (B't X) suivis par 14 OAV (B't X Neo). Elle ne s'en inspire que très partiellement puisqu'il n'y a que des fillers à partir de l'épisode 31. Les épisodes 24 à 30 sont d'ailleurs soit semi-fillers, soit quasiment fillers. Par exemple, dans le 30ème, hormis le nom et le design de l'ennemi, tout le reste est une invention du studio. La série compte également des personnages rajoutés, des scènes modifiées, tant et si bien qu'au final il est difficile de parler d'adaptation du manga, un peu à la manière de la première série Fullmetal Alchemist.

Pour se rendre compte à quel point cette adaptation animée a été soignée, admirez le character design des épisodes 19 et 24, qui n'a étrangement strictement rien à voir avec le reste de la série, et qui accessoirement peut donner la nausée.

Le 28ème épisode correspond au volume 8.


II] Mon avis sur l'anime et le manga B't X.
Pas de spoiler :

La série comporte son lot de fillers, comme on a pu voir plus haut. Les fillers ne sont pas toujours à jeter : la première série Fullmetal Alchemist est tout à fait regardable, les HS et la partie Asgard des Chevaliers du zodiaque l'étaient tout autant (sauf au Japon apparemment), certains fillers de DBZ étaient bien dans l'esprit du manga (le tournoi dans l'au-delà), sans oublier d'excellents HS dans City Hunter et Ranma. Bref, les fillers ont plutôt mauvaise réputation dans l'ensemble, mais tous ne se valent pas, loin de là ! En ce qui concerne ceux de B't X, ils sont dans la catégorie : "circulez, y a rien à voir". Autrement dit et vu leur proportion, si la majorité s'accorde pour dire que l'anime Saint Seiya surpasse de très loin le manga, pour B't X, l'anime ne vaut au contraire pas grand-chose.

Si la série est un ratage, qu'en est-il du manga ? Pour faire simple, B't X est une transposition de Saint Seiya à la sauce mecha (robots avec ou sans pilote, ici appelés B't). Tous les ingrédients du premier manga se retrouvent dans celui-ci. Ce sont généralement les critères du shonen classique, comme le héros qui revient toujours de l'enfer, des power-up qui tombent à pic après un monologue, les bons sentiments synonymes de bonus pour les gentils ou de malus pour les méchants, etc. Le héros, Teppei, est un clone de Seiya tant au niveau du design que de la personnalité. Il se bat pour protéger son frère, tout comme Seiya se battait pour Saori. Le robot de Teppei, un cheval ailé, rappellera immanquablement la constellation du chevalier de bronze. Le squelette est donc le même. Ce constat établi, ce manga n'est pas non plus inintéressant et offre même quelques bons moments, presque tous absents de la série. A l'instar de Saint Seiya, la fin du manga n'est guère travaillée et est donc on ne peut plus banale.