Vue d'ensemble - Filler Guide


> Cobra

Genre : aventure / science-fiction
Anime : 1982~1983, 31 ép (8)
Manga : 1978~1984, 20 vol (-)
Auteur : Buichi Terasawa




I] Le dessin animé est-il fidèle au manga ?
Pas de spoiler :

Globalement oui. Mais il faut noter que les histoires du manga étaient généralement trop longues pour pouvoir être adaptées au sein d'épisodes de 20 minutes. Le studio reprend donc les mêmes histoires, mais le découpage présente des différences et l'ordre n'est plus vraiment le même. La série ne va pas plus loin que le début du volume 9 et on ne dénombre aucun filler.

Pour l'anecdote, le design du héros puise son inspiration chez l'acteur français Jean-Paul Belmondo, tandis que sa personnalité est tout droit héritée de celle de James Bond, un invulnérable charmeur invétéré.


II] Je n'ai pas lu le manga, seulement vu l'anime (épisodes 28 à 31 concernés).
Alors qui est Salamandar au juste ?
Gros spoiler baveux :

Si vous avez regardé l'anime, vous l'avez obligatoirement aperçu, peut-être sans l'identifier, le personnage étant dans une zone d'ombre et les références presque toutes passées à la trappe (surtout en français). Salamandar n'est autre qu'f:?A:?lod r:?H:?elti, du moins la manifestation psychique de son esprit, le corps restant inerte (momifié) ! Regardez à nouveau la fin de l'épisode 31 pour vous en convaincre. Dans le manga, les références sont explicites et le personnage bien identifié par Cobra. D'ailleurs, le mur qu'il explose de son rayon comporte la croix caractéristique, ce symbole ayant naturellement disparu lors de l'adaptation. On notera toutefois qu'elle apparait bien quelques instants sur le brassard et que l'apparition fantomatique arbore tout de même la fameuse moustache comme signe distinctif. Bref, Salamandar n'était qu'un moyen pour ce personnage d'utiliser la Guilde au service de ses ambitions.


III] Concernant la série Cobra The Animation et les OAV. (en cours)
Pas de spoiler :

C'est de 2008 à 2009 que sont sorties les 4 OAV de The Psychogun et les 2 de Time Drive. La série, qui comporte 13 épisodes, a elle été produite en 2010. Contrairement au dessin animé de 1982, il s'agit là d'adaptation on ne peut plus fidèle du manga de Terasawa, c'est-à-dire de celui édité en couleur en 1995 au Japon, ou depuis 2007 en France par Taifu Comics. (la suite plus tard)



IV] Avis et/ou résumés des épisodes de Cobra The Animation. (en cours)
Spoiler :

Episode 1 : La clé de Shiva (1ère partie)

Résumé : Secret (prononcé "Sicrête"), une jeune femme travaillant pour la police intergalactique, sollicite l'aide de Cobra après avoir violemment percuté son auto à l'issue d'une course poursuite initiée par Black Bone, de la guilde des pirates de l'espace. Celle-ci en a en effet après la clé de Shiva, que Secret a récupérée sur Venus. Cette clé est censée venir en aide au professeur Topolo, un archéologue, qui cherche à éviter la destruction du système solaire à cause de l'entrée en collision prochaine de la planète Garon, une planète artificielle dotée d'un propulseur, dans le soleil. A la fin de l'épisode, arrivés sur le site de fouilles du professeur sur Garon, Cobra et Secret sont accueillis par des hommes masqués, à l'air plutôt menaçant...

Avis (6/10) : fort heureusement, en version française, Cobra est doublé par le même comédien qu'à l'origine. C'est un épisode regardable, sans plus. Les épisodes 1 à 4 sont une adaptation du tome 12 (première série de 1978) de l'édition du manga par Dynamic Visions et plus tard Taifu, sous le label Convini, c'est-à-dire les chapitres intitulés "La porte d'or". Cette même histoire a droit à une version couleur dans le tome 10 de la deuxième série (1995), toujours éditée par Taifu. Cela n'a aucune importance, mais Secret est un sosie de Dominique.



Episode 2 : La porte dorée (2ème partie)

Résumé : Le professeur Topolo se montre à Cobra et Secret et présente les hommes masqués comme étant des hommes des cavernes travaillant sur le site de fouilles archéologiques. Il raconte à ses invités l'histoire de la planète Garon. Avant d'être désertée, c'était un genre de vaisseau gigantesque maneuvré par ses anciens habitants. Les Garoniens vénéraient une déesse, Shiva, seule à même de déplacer la planète. Le trio pénètre ensuite dans l'ancien palais de la reine Shiva. Dans un réservoir, nagent des sortes de raies à faces humaines. Arrivés devant une porte dorée donnant accès à la salle de contrôle de la planète, où se trouve le système de propulsion, Topolo demande la clé à Cobra. Mais ce dernier, à l'aide d'une ruse, s'était déjà rendu compte que ses hôtes étaient en réalité des membres de la guilde déguisés, ayant éliminé le professeur et ses hommes. Après s'être débarrassé du menu fretin à coups de Psychogun, Cobra défait ensuite Zoros, un genre de Terminator à tête de bouc. Pendant ce temps, Black Bone laissait Secret en sacrifice aux raies mutantes, et quittait la planète après avoir fait fondre la clé, son objectif étant que Garon entre en collision et provoque la désintégration du système solaire. Mais Secret est libérée par ces mêmes raies, dotées de la parole. L'une d'elles lui explique que la clé ne servait qu'à leurrer les pirates de l'espace, et que la jeune femme est la vraie clé. La reine Shiva avait en effet fait porter la forme de son corps dans la porte dorée, telle une serrure "humaine", si bien que seule une femme aux mensurations divines pourrait débloquer le mécanisme. Secret se débarrasse de ses "vêtements", et pénètre dans la serrure...

Avis (3/10) : la fin de l'épisode rappelle ce jeu télé idiot japonais où les participants doivent prendre la pose pour passer à travers des modèles mobiles arrivant sur eux. Sinon, c'est quoi ce dénouement ridicule ? Les véhicules et certains décors ou éléments (comme les raies) sont réalisés en images de synthèse. Ce n'est pas spécialement moche, mais c'est à signaler.



Episode 3 : La ville sans étoile (3ème partie)

Résumé : Cobra et Secret franchissent la porte dorée, en fait une sorte de tunnel interdimensionnel façon porte des étoiles dans Stargate. Ils se retrouvent face à une immense centrale électrique alimentant le propulseur de Garon. Alors qu'ils s'approchent du poste de commande, un champ gravitationnel les cloue au sol. Cobra se hisse vers les commandes, mais une trappe se retourne et l'envoie dans un conduit. Il ressort de sa chute amnésique, et déambule dans une ville sans ciel. Là, il vient au secours d'une jeune femme à qui on réclamait le paiement de ses dettes envers un dénommé Bogard. Devant la force et l'agilité de Cobra, la femme, Bonnie, qui surnomme Cobra Joe, lui demande s'il veut gagner de l'argent avec ses poings en participant à des combats illégaux. Il accepte, mais il devra défier Mohamed, le champion régional invaincu. Cobra l'étale pourtant en 3 coups dès le début du combat. La dette de Bonnie est ainsi remboursée. Elle explique ensuite qu'il y a 3 000 ans, Garon a été ravagé par une guerre bactériologique. Les survivants se sont réfugiés dans cette ville, dans le sous-sol de la planète. Le ciel est en fait remplacé (caché) par le générateur du propulseur. Dans un bar, elle ajoute qu'elle cherche à se venger de Bogard et de Garcia, qui a tué son frère dans un combat déloyal, voilà un an. Un homme de Bogard fait alors irruption pour proposer à Cobra un combat contre Garcia, le lendemain soir, qu'il accepte. Bonnie cherche à l'en dissuader, devant la nature démoniaque de son adversaire, mais Cobra rétorque que se battre est le seul moyen de retrouver sa mémoire. Le jour J, Cobra se rend au Crazy Dog, le club huppé où doit se dérouler le combat. A peine arrivé, une hôtesse l'embrasse, en lui piquant au passage la lèvre inférieure. Sur l'estrade, Garcia émerge d'un cercueil, puis assène un violent coup de ses poings aux phalanges renforcées à l'acier. Cobra encaisse avec difficultés, puis se sent tout engourdi à cause du poison. Il se prend alors une succession de coups à lui faire cracher du sang, et semble définitivement en mauvaise posture, incapable de bouger...

Avis (5/10) : j'ai trouvé que l'histoire se complexifiait un peu inutilement. Et puis, d'où Cobra peut perdre la mémoire après une chute de ce genre ?



Episode 4 : Le fantôme de la cité d'or (dernière partie)

Résumé : Cobra a donc été empoisonné, comme le frère de Bonnie un an plus tôt. Le combat est à sens unique, jusqu'à ce que notre héros se rappelle de sa réputation d'immortel, et retrouve la mémoire. Devant le regard de tueur affiché par Cobra, Garcia prend peur et lance une attaque désespérée, que son adversaire contre d'un uppercut dévastateur qui l'envoie valser sur le public. Bogard étant mauvais perdant au point de vouloir l'éliminer, Cobra réplique d'un tir de Psychogun, le laissant avec un trou béant au niveau de l'abdomen. Sur un bolide à toute allure, Cobra explique à Bonnie sa mission commencée dans le monde extérieur, c'est-à-dire d'éteindre la centrale. De retour au poste de commande, il met Secret hors de danger à l'aide de Bonnie. Le poste de commande étant entouré des fameuses trappes, Cobra décide de le pulvériser avec des tirs de Psychogun. Mais c'est peine perdue, car la gravité dévie les rayons vers le sol. Cobra se tourne alors vers une autre solution : faire sauter directement le coeur de la centrale, qui se trouve un peu plus loin. Une fois sur place, ils sont cependant victimes d'hallucinations les poussant à s'entretuer. Ces hallucinations sont l'oeuvre de Midora, une religieuse tendance illuminée, qui s'était suicidée il y a un mois en se jetant dans le coeur de la centrale. Des antennes énergétiques lui ayant traversé le crâne (et le ventre), elle a pu insuffler sa volonté à la centrale et donc aux cerveaux artificiels de la planète, et se veut depuis la réincarnation de Shiva. Selon elle, la "cité d'or", recherchée en vain par la reine, est le paradis, qui passe donc par la destruction de la planète. Ne se laissant plus berner par les illusions générées par Midora, Cobra l'atteint à la tête d'un tir de Psychogun, et la catastrophe est ainsi évitée. Après toutes ces aventures, notre héros comptait prendre un peu de bon temps en compagnie de Bonnie et Secret, mais Armanoïde, en orbite autour de Garon, ne lui en aura pas laissé l'occasion...

Avis (3/10) : c'est du Cobra, mais ça reste assez faiblard. Suis-je trop difficile, ou exigeant ? Le truc de la fin de l'épisode 2 est quand même des plus risibles. Cobra qui dérouille sévère et qui ensuite d'un coup d'un seul, parce qu'il se souvient qu'il est invincible, met une raclée à Garcia, y a pas de quoi sauter sur son canapé. C'est typiquement le type d'intrigue que je n'hésite pas à détailler, pour bien me rendre compte à quel point ce genre d'épisode (m')est dispensable.



Cobra the animation mandrade = vol 14 COBRA 1 porte dorée version noir et blanc tome 12 = page 3 à 42 inclus version couleur tome 10 = page 41 à 80 inclus Cobra 2 version noir et blanc tome 12 = jusqu'à page 84 inclus version couleur tome 10 = jusqu'à page 120 inclus cobra 3 version noir et blanc tome 12 = jusqu'à page 122 inclus version couleur tome 10 = jusqu'à page 158 inclus cobra 4 version noir et blanc tome 12 = jusqu'à page 156 inclus (y a un chapitre d'une autre histoire juste après) version couleur tome 10 = jusqu'à la fin ép 5 le pote de cobra, blond, s'appelle Johnny la blonde qui accompagne cobra s'appelle Elis Lloyd l'île de Baron à 16 20 Milo tué par cobra reste Minossos et d autres le pote de cobra, johnny, a trouvé l'emplacement de vieux trésors enfouis au fond de l'océan. sauf qu'il se fait tuer par des méchants sur le mm filon, et cobra part à la recherche du trésor avec la belle Elis Lloyd, une archéologue. la légende des belles errantes c'est des vierges données en sacrifice pour les dieux (reprendre ça), et parés de bijoux et autres pierres préciseuses. elles sont bien conservées, mm 2000 ans après, portées par un courant circulaire d'eau glacial (autour de l'ile de Baron). les méchants sont au nbre de 5, et à la 18ème minute, on apprend qu'Elis est en fait leur patronne. elle éjecte cobra hors du bateau, tandis que Minossos, avec son corps en métal, se charge de l'entraîner dans les profondeurs de l'océan. à la fin, Elis exulte, entouré des corps des belles errantes, à l'idée de s'accaparer tout ce trésor pour elle seule. Mais elle aperçoit cobra la visant de son psychogun, la main arrachée de Minossos pendant à un de ses pieds. Cobra lui tire dessus au Psycchogun et la tue. Cobra quitte les lieux à bord d'un paquebot, en lançant à l'eau une rose rouge en "hommage" ? à Elis, dont le cadavre se retrouve prisonnier au milieu des belles errantes. avis : tout à fait regardable. 7/10 J'ai résumé ces épisodes en parallèle des films de City Hunter, et j'avoue que ça m'a surpris que Cobra élimine Elis. Ce n'est pas Ryo qui aurait pressé la détente ! Cobra 5 La légende des belles errantes fidèle à 99%. adapte volume 3 couleur, le chapitre "La légende des belles errantes" La seule différence, c'est qu'au début de la version manga, on voit que le boss est une femme, alors qu'il n'y a pas un indice aussi flagrant au début de l'épisode. - cobra : 5 mercenaires pas 4 (galaxy night) ep 06 : l'ascension du mont mirage 9 16 le vol 701 comntenait 20 tonnes de lingots d'or ils st 8 (en comptant le capitaine du bateau, l'indien Geronimo ?) le prêtre n'est pas là pour l'or, mais pour le mont Mirage, pour retrouver sa foi en Dieu. Il explique à ses compagnons que cette montagne, qui porte bien son nom, ne se montre qu'à ceux qui croient en son existence. à 17 30, franck, le protecteur de Linda, manque d'énergie pour atteindre la montagne, toujours pris en chasse par les requins des neiges. C'est alors qu'il panique, car la montagne disparait sous yeux. Pour lui éviter une mort atroce, Leo le tue de loin d'une balle dans la tête. Geronimo en profite pour les mettre en garde par rapport au phénomène surnaturel que vient de vivre Franck. L'ascension du mont peut débuter, avec en tête l'indien, un grimpeur chevronné, qui n'est pas là pour l'or. Quand soudain, un énorme bloc de glace se détache de la paroi, et menace de tous les emporter... avis : bizarrement, j'aurais cru à un épisode "unique", comme le précédent. C'est du bon Cobra, sans fausse note. 8/10 Cobra 6 et 7 L'ascension du mont mirage + Vers le sommet vol 14 Taifu couleur ep 8 à 3 08 oeil prison dimensionnel planète Nazca Cobra 8 Les Mandrades fidèle à 100% adapte volume 3 couleur Les Mandrades ep 9 3 30 Meteorace. Championne du monde s'appelle Pamela Lee. à 11 27, Back Bullet a percuté plus de 100 véhicules et causé la mort de plus de 200 personnes. Il fonce à plus de 800 km/h. Son bolide est performant, blindé, bref unique au monde. Le Psychogun n'a même pas réussi à rayer le blindage. C'est Pamela qui pilote Black Bullet, qu'un ingénieur a conçu (dans une optique de repousser les limites) et qu'elle seule peut piloter. à 15 50, sa petite soeur Linda est morte dans un accident l'année dernière, renversé par une voiture. Depuis, Pamela voue une haine incontrolable envers tout ce qui roule, jusqu'à en développer une double personnalité. 250 victimes désormais. En l'apprenant à la radio après s'être réveillée un soir, elle est horrifiée et songe à se suicider d'une balle dans la tête. Mais Black Bullet l'en empêche et reprend le dessus. Dans un tunnel, Cobra leurre et déstabilise BB en diffusant sa trajectoire une projection holographique (accessoire fabriqué par l'ingénieur à sa demande), montrant Linda percutée le jour du drame. Prise de panique, BB fait demi-tour, redevient Pamela, et se précipite au secours de sa petite soeur, en ayant ouvert son cockpit. Quand l'hologramme disparait. En embuscade, le regard vite et se rappelant de la requête supplique ? de Pamela, une rose entre les dents, Cobra n'hésite pas un instant, et vise de son Psychogun Pamela au milieu du front, qui reprenait sa course. Son bolide s'explose dans la foulée sur un côté du tunnel. Cobra y jette sa rose dans les flammes. Note : 10, un excellent épisode. J'aurais pu mettre un 9, mais après réflexion, je n'ai trouvé aucune fausse note, donc bon. Je préfère plutôt quand Ryo Saeba sauve leur vie aux femmes, mêmes méchantes, mais c'est tellement rare qu'une femme, dans le fond gentille mais touchée par un grave pb, meurt, que forcément il faut saluer l'originalité. C'est dur mais pas criticable. Cobra est un héros atypique, et 99% des auteurs auraient opté pour un happy end à mon avis. Cobra, ce n'est pas que des femmes (très) légèrement vêtues... adapte l'histoire qui va de la fin du tome 9 jusqu'au début du tome 10. 600 km/h dans le manga, 800 dans l'ép truc de la rose à la fin que dans l'ép. Cobra 9 Black Bullet adapte volume couleur 7 chapitre "Black Bullet (la Balle noire)" cobra ep 10 encore zik menace fantôme Chaos, à l'aide de son armée de robots, sortes de molosses géants bipèdes lourdement équipés, et de créatures spirituelles habitant des réceptacles d'apparences humaines, s'est emparé du château de Shiva. Son peuple a presque été anéanti par l'armée de Chaos il y a 20 ans. Pour le reprendre, un inconnu qu'on voit pas réunit 13 mercenaires. 2 traîtres tués par Queen (de la carte de jeu, surnom), une femme, puis ils se font attaqués par les molosses etc, et plus que 5 survivants cobra compris. 14 08 King, un fier guerrier de Guizala (ville). La femme avec lui s'appelle Elis. King est justement le guide de Cobra and co. King est dans une prison sous terraine appartenant à Zahl, un esclavagiste lié à des combats de gladiateurs. Un des 4 veut faire payer Cobra pour avoir tué le chasseur de primes Killer Bull, son ami d'enfance (au gars, pas cobra). Mais Queen le persuade de faire passer leur mission en priorité. La ville rappelle celle d'aladdin, genre moyen orient niveau architecture. Le soir, Queen pénètre dans la cité, Cobra ayant annoncé le début des festivités pour 21h. the end regardable ok cobra 10 Galaxy nights à 10m30 petite musique qui rappelle menace phantom (duel of the fates) plus que 5 mercenaires si on compte les 2 sur un robot tout à fait regardable. 8 adapte vol 4 couleur jusqu'à page 47 incluse si Chaos est tué, ses sbires clamsent (comme une reine des abeilles et ses sujets) Cobra 11 Le 13ème homme regardable 7 adapte jusqu'à page 93 incluse Cobra 12 Le démon du temple adapte jusqu'à page 144 incluse les grenouilles rebelles, bof bof le démon du temple c'est un dragon fait d'énergie regardable sans plus 6 Cobra 13 Un souvenir lointain adapte jusqu'à la fin le dragon c'est le chef de l'armée de Chaos. Chaos on le voit pas. Cobra détruit le générateur d'énergie du vaisseau mère, ce qui désintègre le dragon. Et ils disent que les serviteurs de Chaos ont dû tous "crever". 7 regardable. 4 épisodes fidèles à 100% cobra psychogun ep 1 2008 gipsy doc méchant à corne. Blonde c'est le professeur Utopiad More. Attaque du musée par la guilde des pirates de l'espace. 2 ou no notes dans la musique de l'épisode 1 (minutage ?) qui rappellent une piste dans la Menace Fantôme, celle du "duel" final. L'attaque a eu lieu au musée des antiquités martienne de la ville de New York. 182 morts et 78 blessés graves. Utopia bosse au laboratoire dédié aux fossiles rares. La guilde a volé le mollusque fossile. le fossile est un parasite de baleine des sables. Psychogun 1 on entend rayon delta en vf, au début à 11m45, notes qui rappellent menace fantôme. la profusion des gadgets : "oxycigare", moteurs dans les chaussures pour nager plus vite, cigare aveuglant pour faire diversion, rappellent bien l'inspiration James Bond. regardable sans plus 6 les 30 premières pages du volume 1 ne sont pas adaptées fidèlement. A la place, on a droit à ce qui se trouve dans l'introduction pré générique de l'OAV 1. Mais tout ce qui suit est fidèle à 100%. adapte de page 34 à 107 incluse. coiffure de Utopia super pourrie. accoutrement grotesque (quand elle saute de son vaisseau ou sur la baleine des sables) c'est une critique générale vu qu'elle n'est pas la seule dans ce style. ép 2 mollusque âgé de plus de 3 milliards d'années. cool, à 8 10, Crystal Boy se pointe sur le site de fouille, avec son armée. Sa tête est ratée, pas du tout expressive et trop façon images de synthèse. Le camp est attaqué et rasé par les troupes de Crystal. Des ptérodactyles façon Meta Ridley et des fantassins monstres. Utopia fait partir le mollusque dans le sable, puis elle et Cobra s'enfuient sur une monture mécanique. Dans le désert, Utopia explique tout : les marques sur la coquille des mollusques sont d'anciens caractères martiens. Toute l'histoire de ses 3 milliards d'années de vie est gravée sur sa coquille, comme si c'était un journal ou un livre d'histoire vivant. Ils contiennent aussi le secret de l'univers et donc de l'énergie qui en est à l'origine. 19 49 comte Cliff Bold. Sand Castle. Un château sur pattes, qu'on peut donc déplacer à sa guise. Trafic de drogues "rodo" et traitre des blanches par le comte. Psychogun 2 page 107 (oui) à 166 incluse très fidèle. regardable sans plus 5 Psychogun 3 regardable sans plus 6 jusqu'à volume 2 page 66 incluse Psychogun 4 le secret de la création de l'univers. la guilde en a après l'énergie derrière ça. la force qui a crée l'univers pour s'en servir comme d'une arme lui permettant de raser des galaxies entières. l'oeuf de l'univers est un outil crée par une antique race martienne pour créer une galaxie. mais si on l'utilise dans une galaxie déjà existante, ça la détruit. regardable sans plus 6 très décevant le comte qui clamse aussi facilement, et crystal boy, qui transpire la classe mais n'est pas à la hauteur de cobra, alors que cobra prétend qu'il est pourtant son pire cauchemar. crystal éclate en mille morceaux. mort pour de bon ?! - cobra oav psychogun titre trompeur. j'ai tjs pensé que ça aurait à voir avec l'origine du psychogun (une arme pas banale), mais en fait pas du tout. Cobra Time Drive oav1 28 min La machine s'appelle Time Dive. 29 mars 3012, 20 ans plus tôt. Le garde du corps de l'empereur Guiloss, Manido, est un maître de l'épée ténébreuse. Nuba, c'est un peu un savant fou, dans la veine de Desty Nova, et dont le petit plaisir est d'assembler entre eux des membres humains ou animaux, avec des objets ou machines. biomécanique. Time Drive 1 adapte volume 6 jusqu'à page 102 incluse fidèle à 100% oav2 28 min à 10 40, après la mort de Paloma, Cobra dit à Lady : "Pour l'instant, j'ai l'impression d'être l'Ange de la mort. Car toutes les femmes qui croisent mon chemin semblent condamner à mourir". Mizuna, le forgeron des lames ténébreuses. Princesse Emeralda. Rayon delta en vf, et non Psychogun. Cobra du passé dans le palais pour voler ses trésors. Château entier aspiré par le trou noir, après qu'Emeralda ait jeté son diamant Black Hole sur Guiloss. De retour au présent, Armanoide disparait pour de bon, mais Cobra ne se montre pas inquiet, car il sait où elle se trouve. A borde son vaisseau, il se rend dans le système de Jahara, et localise un mini trou noir. Il y pénètre et se retrouve dans le château de Guiloss. Il y retrouve Armanoide allongée sur un machin. Manido bénéficiait d'un dispositif de retour, lui permettant de retourner automatique au château au moindre pépin. Guilos en avait installé un sur Emeralda, à son insu, basé sur ses gènes, afin de la récupérer si jamais elle parvenait à s'enfuir. Avec le château englouti dans un trou noir, le processus de rapatriement a alors pris 20 ans. Mais Cobra, redevenu celui qu'il était à cette époque, doit à nouveau faire face au maître des lieux. En mauvaise posture, se retenant à l'aide d'un câble qu'il a enfoncé au plafond, le sol étant recouvert de lave, il ne peut se servir de son Psychogun. C'est là qu'intervient Emeralda et son tatouage de l'épée truc, qu'elle plante dans le corps de Guiloss. Cela a pour effet de solidifier tant la lave, d'où il puisait son énergie à l'origine de son invincibilité, que Guilos lui-même. Cobra l'élimine ensuite en pulvérisant sa tête d'un tir de Psychogun. Puis les deux partenaires retournent à leur vaisseau, Armanoïde sur le dos de Cobra. et the end. Avis : deux OAV tout à fait regardables. Honnêtement, le thème du voyage dans le temps est évidemment un thème récurrent dans l'univers de la science-fiction, et parfois employé maladroitement. Mais ici, j'ai bien apprécié le dénouement, alors que je m'attendais à un truc vraiment bateau. Le côté fan service (Emeralda) fait un peu tâche par contre, avec un côté un peu risible dans sa mise en scène... Time Drive 2 adapte jusqu'à la fin. fidèle à 100. - cobra time drive : bien sûr, les histoires de voyages dans le temps présupposent toujours que le présent, que l'on souhaite changer, disparaisse comme par magie. Ce qui est bien sûr le cas ici. A la fin de l'OAV, et toujours dans le passé, Cobra réalisé que c'était son autre lui qui lui avait filé un coup de main à un moment donné. Or, si le coup de main avait déjà eu lieu dans le passé, à quoi bon répéter une nouvelle fois les mêmes actions ? - cobra theme star wars c duel of the fates (quelques notes rapides au tout début) - durée OAV cobra = environ 26 minutes (sans les génériques)