Vue d'ensemble - Filler Guide


> Fullmetal Alchemist

Genre : aventure / fantastique
Anime : 2003~2004, 51 ép (6), 2009~2010, 64 ép (8)
Manga : 2001~2010, 27 vol (8)
Auteur : Hiromu Arakawa




I] Mon avis sur les anime et le manga Fullmetal Alchemist.
Pas de spoiler :

La première version de 51 épisodes a été lancée alors que le manga n'était pas terminé. Elle s'oriente donc très tôt vers une série de fillers, même si on aurait tendance ici à les différencier des fillers classiques (elle en comporte quand même). Cette version doit être complétée par l'OAV intitulée Conqueror of Shamballa, faisant office de dénouement, le tout n'étant pas dénué d'intérêt. Ceci étant dit, si votre temps est limité, vous pouvez zapper sans regret cette version et vous concentrer sur Fullmetal Alchemist Brotherhood, qui est très fidèle au manga d'Hiromu Arakawa.

Fullmetal Alchemist figure parmi les meilleurs manga. Comme Death Note, il s'adresse aussi bien aux adolescents qu'aux adultes, ce qui en fait un des rares titres où l'opinion qu'on peut en avoir n'évolue guère avec le temps. Ce n'est pas dans le style de Saint Seiya, auquel on peut vouer un culte étant enfant ou adolescent, pour se rendre compte, en grandissant, de ses lacunes (même schéma répliqué à l'infini). FMA propose un scénario riche, haletant et bien rythmé, avec son lot de personnages charismatiques. Il montre qu'il n'est pas nécessaire de franchir la barre des 30 ou 60 volumes quand on n'a rien de bien pertinent à développer, comme certains mangaka auraient tendance à l'oublier. Du côté de l'adaptation, la version Brotherhood est très fidèle. En bref, FMA est une valeur sûre. Par contre, et cela ne regarde que moi, mais la voix française d'Edouard m'insupporte. Sa voix nasillarde me perturbera toujours. Les autres prestations sont par contre très satisfaisantes.