Vue d'ensemble - Filler Guide


> Nadia, le secret de l'eau bleue

Genre : aventure / romance
Anime : 1990~1991, 39 ép (2)
Studio : Gainax





I] Mon avis sur Nadia le secret de l'eau bleue.
Pas de spoiler :

Cette série comporte un certain nombre d'épisodes développés en raison du succès du moment et qui ont la particularité de plomber son intérêt de manière radicale. Généralement regroupés sous l'appellation des épisodes de l'île, ce sont les épisodes 24 à 29 inclus, qui peuvent être zappés. Si vous voulez perdre votre temps, regardez-les. Les 23 et 30 ne comportent à ce titre que peu d'éléments intéressants, mais ils servent de jonction et sont donc à ne pas rater pour la compréhension de la série. Visionner l'épisode 30, dont seule la fin mérite votre attention, sera au moins l'occasion d'avoir un aperçu des raisons pour lesquelles cette partie de la série est criticable.

Pour ma part, les 8 premiers épisodes sont regardables, mais ensuite l'intérêt et le rythme tendent à décliner dangereusement. L'anime devient idiot et sans direction, au point de me demander d'où pouvait bien provenir sa réputation. La jeune femme accompagnée de deux types m'a même rappelé le personnage de Jessie dans le dessin animé Pokemon (la Team Rocket). Mais c'est à vous de voir.

Quoi qu'il en soit, regardez cette série de préférence en version originale sous-titrée (vostfr), dans la mesure où le travail effectué sur le doublage français frise souvent le ridicule : voix de parfaits imbéciles (celui qui double Shiryu ou Hyoga dans les chevaliers du zodiaque) pour des personnages qui n'ont pas du tout cette caractéristique dans la version japonaise, de même que pour le capitaine et son accent spécial, pour ne citer que ces deux exemples et sans s'éterniser sur les dialogues modifiés. Le tarif habituel en somme...