Vue d'ensemble - Filler Guide


> Rémi sans famille

Genre : drame / France du 19ème siècle
Anime : 1977~1978, 51 ép (8)






I] A quel public ça peut bien s'adresser ?!
Léger spoiler :

C'est un peu une question sans réponse. Ce dessin animé est adapté du roman d'Hector Malot (un auteur français), intitulé Sans famille. Nous suivons la vie de Rémi, à travers la France du 19ème siècle, dans un contexte que l'on s'imagine des plus rudes. Sur la forme, absolument tout indique que ce titre est destiné à un très jeune public : un enfant pour personnage principal, des dessins simplistes, la palette de couleurs, l'animation d'une autre époque... Mais au niveau du contenu, c'est une autre affaire, à moins que vous ne souhaitiez que votre enfant devienne éventuellement dépressif. Rémi sans famille, c'est l'anti Tom Sawyer par excellence, au niveau de l'ambiance. Pour Tom, c'est tous les jours les vacances, mais pour Rémi, presque toujours un calvaire. C'est du Princesse Sarah à la puissance 10.

Et le tout de manière très crue, c'est-à-dire avec une mise en scène qu'un enfant n'est en général pas préparé ou disposé à voir. Un peu comme ces gamins qui ont pleuré à la mort du père de Simba dans le roi Lion, une mort inhabituelle dans un Walt Disney. Pour peu que l'on dépasse son cachet des plus vieillots, Rémi sans famille est une série qui vous marquera, d'une façon ou d'une autre. L'avantage c'est qu'ensuite, vous serez immunisé face à des situations similaires dans d'autres oeuvres, en les relativisant face à ce qu'a subi Rémi.

Un petit mot sur le générique, classique parmi les classiques. Pour appuyer mon propos, voici quelques commentaires d'internautes provenant de cette vidéo (elle a été supprimée de YouTube) :

- "l'art de faire pleurer une génération entière d'enfants ce dessin animé." (rs210)
- "ça déprime ce truc, j'ai arrêté au bout de 4 épisodes." (manga fane)
- "le seul dessin animé qui donne des envies de suicide aux gosses de 5 ans." (DMmodo)
- "Rémi sans famille, c'était la série qui te donnait envie de te pendre avec ton tuyau de douche..." (jujujulog)




> Princesse Sarah

Genre : drame / maltraitance
Anime : 1985, 46 ép (8)






I] Mon avis sur l'anime Princesse Sarah.
Très léger spoiler :

Il est très important de faire figurer des titres comme Princesse Sarah (ou Tom Sawyer et Rémi sans famille), pour rappeler qu'il fut un temps où dessins animés pour enfants ne rimaient pas seulement qu'avec "simplicité" (auto-censure), comme ce qu'on peut voir de nos jours avec des titres comme "Beyblade", "Ratz", enfin tout ce qui passe sur Gulli et compagnie, et parfois à grands renforts d'images de synthèse pour un rendu déshumanisant...

Princesse Sarah s'adresse naturellement aux fillettes, mais l'histoire est telle que n'importe qui voudrait connaître son dénouement. Le personnage de Sarah, c'est un peu Seiya des chevaliers du zodiaque, les hectolitres de sang déversés en moins. Confrontée à une myriade de situations désespérantes, qui en aurait conduit plus d'un à la folie (voire pire), la petite Sarah ne baissera jamais les bras. Enfin, tout ce qu'il faut retenir c'est que cette série a l'immense mérite de montrer aux enfants que la vie n'est pas toujours rose pour tout le monde et leur apprend à relativiser. Ce sera toujours mieux que de leur montrer des images d'enfants affamés dans les journaux télévisés : "pense à Sarah qui dîne avec une patate et un verre d'eau, et dépêche-toi d'finir tes haricots". Quoi qu'il en soit, si vous trouvez ce dessin animé quelque peu déprimant, alors ne regardez jamais Rémi sans famille.

Cette série passait dans le temps sur France 5, avant ou après Olive et Tom, si bien que les habitués de ce dernier voyaient forcément au moins des bouts d'épisodes de Princesse Sarah. A signaler aussi le fameux épisode 20, intitulé "La méchanceté de Lavinia" et apparemment non tiré du roman original, où Lavinia est giflée par son père, lui-même choqué par son attitude détestable. On peut dire qu'elle l'aura bien mérité.

Côté doublage, Sarah a la voix d'un personnage bien connu du dessin animé Ranma 1/2, bien que dans un tout autre registre.




> Tom Sawyer

Genre : aventure / école / vacances
Anime : 1980, 49 ép (8)






I] Quelques lignes concernant ce très bon dessin animé pour enfants.
Léger spoiler :

Comme Princesse Sarah, il n'y a pas grand-chose à dire sur ce titre. Mais ses qualités sont telles qu'il serait impensable de ne pas le faire figurer sur ce site. Pour une fois qu'un dessin animé japonais peut être regardé par des enfants, sans leur montrer, quand on s'y attend le moins :
- des scènes sanglantes à les traumatiser ou faire cauchemarder
- des personnages aux moeurs douteuses (cf. Card Captor Sakura avec le prof qui sort avec une élève de CM1) ou qui s'insultent

On peut bien sûr regretter que le seul Indien soit comme par hasard un truand et le méchant numéro un de cette série. A part ça, ce dessin animé est d'une fraîcheur et d'une innocence inaltérables. Quel enfant n'aimerait pas posséder, comme Huck (ou Bart dans les Simpson), sa propre cabane dans un arbre...

Côté doublage, on peut noter la participation d'Edgar Givry (cf. Nicky Larson pour plus de détails).