Vue d'ensemble - Filler Guide


> Trigun

Genre : science-fiction / western
Anime : 1998, 26 ép (3)
Manga : 1996~2008, 16 vol
Auteur : Yasuhiro Nightow




I] Mon avis sur l'anime Trigun.
Pas de spoiler :

Pour donner une idée de son ambiance, on peut dire que l'histoire s'articule autour d'un héros mélange de Ryo Saeba (un tireur hors pair mais voyeur et déconneur), Cobra (insouciant) et Kenshin (à l'esprit torturé qui ne veut tuer personne). Leurs aventures respectives mettent le plus souvent leur caractère déjanté et détaché en avant. Le premier épisode de Trigun met à ce titre directement dans le bain, avec son côté complètement décalé. Mais il y a d'autres moments où nous nous rapprochons de leur personnage, dans des passages qui se veulent plus dramatiques. Cela permet un peu de varier les situations, en brisant la monotonie.

Trigun, au contraire de Vision d'Escaflowne par exemple, ne raconte pas une histoire en déroulant son fil conducteur dans chaque épisode. Cela veut donc dire que certains peuvent être zappés. Il est peut-être utile de préciser ici que ces lignes ont été rédigées par quelqu'un que les épisodes indépendants de Samurai Champloo (comme celui du match de baseball) ont dans leur grande majorité laissé de marbre. Tout en leur reconnaissant leur place et leur intérêt au sein d'un tel titre. Une façon polie de dire que l'on n'aime pas, mais que l'on peut concevoir que d'autres puissent apprécier.

Pour Trigun, qui peut honnêtement trouver divertissant les épisodes 9 à 11 ? Et que dire du 14ème, qui est d'une nullité affligeante. Pour en rajouter, d'habitude, quand un studio produit un épisode résumé, c'est un résumé de bout en bout. Sauf ici, puisque le 13ème fait dans l'originalité, avec seules ses 3 dernières minutes présentant quelque chose d'inédit. Le téléspectateur appréciera. Alors, qu'est-ce qui le pousserait à continuer ? Réponse : le mystère autour du personnage principal. Tel épisode aura beau être nullissime et digne d'un filler à la Naruto, le studio nous aura mis sa petite séquence énigmatique de 20 secondes, nous faisant nous interroger sur les origines du héros. Répétez l'opération plusieurs fois et cela donne un minimum envie de terminer la série, histoire de finir le puzzle. Mais vraiment un minimum, puisque dans mon cas, plusieurs années se seront quand même écoulées avant d'en faire le tour. Une autre série bien connue (Cowboy Bebop) parsemait elle aussi son récit de ce type de flashback sur les origines de certains personnages, mais son intérêt ne reposait pas essentiellement là-dessus. Et surtout, elle avait pour elle une perle comme le 5ème épisode, qui ne faisait donc pas attendre trop longtemps avant d'avoir une idée de son potentiel.

Pour ceux qui auront réussi à dépasser le 14ème épisode, la suite est heureusement plus consistante, avec ses duels qui, même s'ils sont classiques, nous font sentir que le dénouement approche enfin. Surtout, le 17ème épisode nous en apprend beaucoup plus sur l'histoire (qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi), via un long flashback. Il était temps. A mon humble avis, il aurait mieux fallu en faire un épisode 0 ou une sorte de prologue. Pour l'ultime épisode, pas grand-chose à signaler, hormis les 10 minutes de flashback au début qui... expliquent les fameuses séquences énigmatiques vues plus tôt.

Au final, Trigun est un anime très mal calibré. Il fait l'effet d'un kebab / sandwich McDo / sandwich maison (rayez les mentions inutiles) dont la sauce serait répartie sur la 2ème moitié seulement (ça va chercher loin, là). Même si le sien ne volait pas bien haut avec sa traque du type aux tournesols, Samurai Champloo avait au moins la décence d'annoncer très tôt un semblant de fil conducteur, nous permettant ainsi de savoir où nous allions. Ici, il faut carrément patienter jusqu'au 12ème épisode (pour se manger un résumé juste après). Le héros, Vash, reste toutefois un personnage agréable à voir évoluer, et tranche avec ceux qui ne montrent que rarement leurs sentiments. On notera que certaines caractéristiques ou apparitions extraordinaires demeureront quasiment inexpliquées. Et comme on l'admettra bien volontiers, cette particularité peut faire de nombreux déçus.


II] Les résumés express des épisodes de Trigun.
Spoiler :

J'ai décidé de recopier ici quelques notes que j'avais prises lors du visionnage de cette série. Les notes données sont sur 10.

Episode 01 (7) : on notera la participation de Bérangère Jean (Faye Valentine dans Cowboy Bebop), Yann Pichon (Spike) et Gilbert Lévy (Moe dans les Simpson) pour le doublage. C'est un épisode tout à fait regardable et plutôt drôle.

Episode 02 (6) : les deux jeunes femmes (Meryl et Milly), qui travaillent pour une compagnie d'assurances, ne se rendent toujours pas compte que le type rencontré est bien Vash, dit le typhon humanoïde.

Episode 03 (6) : Vash n'est toujours pas démasqué. Yann Pichon interprète le rôle du méchant.

Episode 04 (2) : un épisode indépendant.

Episode 05 (6) : la "responsable", Meryl, comprend enfin qu'elles ont affaire à Vash.

Episode 06 (5) : suite de l'épisode 5.

Episode 07 (3) : Vash rêve d'une jeune femme qu'on reverra sans doute.

Episode 08 (3) : montre un Vash blessé au ventre, qui aurait juré à quelqu'un de ne plus tuer. A noter que les épisodes 5 à 8 se suivent.

Episode 09 (1) : Vash et un genre de prêtre (Wolfwood), qui dissimule tout un arsenal dans une gigantesque croix (pistolet, mitrailleuse et lance-roquette), dégomment des robots araignées dans un désert. Vash parvient à éteindre (désactiver) l'usine où ils se fabriquaient, après une scène pour le moins énigmatique.

Episode 10 (1) : Vash et le prêtre participent à un concours de tirs, dont il est fait allusion dans l'épisode 23. J'ai trouvé cet épisode nullissime.

Episode 11 (1) : le trio (Vash et les deux jeunes femmes) et le prêtre suivent leur propre chemin.

Episode 12 (5) : Vash défait un genre de Xmen à sulfateuse qui voulait le tuer (on s'en serait douté). Des villageois perdent la vie. Vash entre en mode "Diablo" (titre de l'épisode) et on voit que son bras gauche est mécanisé à 100%. Il repense à son amie et pleure en épargnant le méchant Xmen. Un certain Legato se trouve à la tête de leur groupe, appelé les Gung-Ho-Guns.

Episode 13 : c'est un résumé, hormis les 3 dernières minutes. Meryl tape son rapport, tandis que s'enchaînent les flashback. A la fin, nous retrouvons un Vash de bonne humeur, torse nu dans sa chambre, laissant apparaître plein de cicatrices façon Frankenstein. Il les a eues pour avoir laissé la vie sauve à ses ennemis. Puis il quitte la ville, suivi par les deux jeunes femmes.

Episode 14 (1) : pas grand-chose à dire, si ce n'est que je lui ai attribué le qualificatif de "pourrissime".

Episode 15 (7) : le méchant Legato (voix de Vicious), de type extra-terrestre, fait du grabuge avec ses Gung-Ho-Guns. Vash défait la femme du groupe, sans la tuer. Cet épisode tranche naturellement avec le précédent. Yann Pichon fait la voix d'un des sbires de Legato.

Episode 16 (5) : le numéro 5 des Gung-Ho-Guns tue la femme et le Xmen de l'épisode 12, puis perd contre Vash. Le numéro 9, un samouraï, se charge d'éliminer le vaincu. Il se bat ensuite contre Vash, qui active une arme spéciale à son bras droit, lui aussi tendance extra-terrestre. S'ensuit une grosse boule de lumière qui rase la ville, déjà désertée, et qui fait même un trou dans la lune (le 5ème). Le samouraï est tué par balles par le prêtre, après lui avoir demandé de s'allier pour tuer Vash. A la fin, la compagnie d'assurances demande aux deux jeunes femmes de rentrer, car Vash est désormais considéré comme le "bras armé de Dieu", et les dégâts qu'il occasionne plus pris en charge.

Episode 17 (8) : l'épisode qui fournit beaucoup d'explications aux mystères vus jusqu'ici. Nous montre Rem, une jeune femme issue d'une colonie qui a quitté la Terre à bord de vaisseaux spatiaux, car plus habitable à cause de l'air pollué. Un jour, l'équipage recueille deux enfants extra-terrestres que Rem décide de garder sous son aile. Ils paraissent 10 ans alors qu'ils n'ont qu'un an, et ont un QI très élevé. Pour une raison non expliquée, Knives est méchant de nature et cause des morts au sein de la colonie, dont celle de Rem à la fin. Les deux gamins échouent sur la planète "de la série". Retour au présent. Vash se rappelle de Rem, avec qui il avait noué une relation très affectueuse. Elle l'avait enjoint à prendre soin de Knives. Sans doute le meilleur épisode de la série, qui m'a fait me demander pour quelle obscure raison le studio avait pondu tant de navets jusqu'ici...

Episode 18 (5) : on entend la voix de celle qui interprète Sakura dans CCS. Vash fait le chien tout nu pour qu'un sous-fifre accepte de dégager. C'est un épisode de transition où Vash passe quelque temps à se la couler douce dans un village. Il se fait même appeler Alex. Mais une fois retrouvé, le prêtre lui apprend que Knives fait des siennes. Du coup, à la fin, ils repartent ensemble.

Episode 19 (2) : à la fin, les deux jeunes femmes retrouvent Vash accompagné du prêtre. Un épisode nul mais pas zappable car on apprend que le sous-fifre était joué par un homme de Legato (il utilise des marionnettes). Sinon, Vash se fait frapper pour empêcher un père qui a perdu sa fille de tuer le coupable (il réussit à le convaincre).

Episode 20 (7) : flashback sur Vash et Knives à leur arrivée sur cette planète. Rem, par son sacrifice, a pu sauver quelques Terriens, en particulier ceux de son vaisseau. De retour au présent, Vash se voit offrir un nouveau bras gauche par un vieux, dans un vaisseau spatial en suspension quelques centaines de mètres au-dessus du sol, avec des Terriens à bord (très méfiants). Mais ces derniers sont presque tous tués par le sbire de Legato, celui de l'épisode 19. Sa marionnette est dégommée par Vash et le prêtre, mais d'autres sbires arrivent en fin d'épisode, portant leur total à trois.

Episode 21 (8) : Vash vs le numéro 3. Ce dernier est battu, et se suicide en fonçant sur un moteur pour faire s'écrouler le vaisseau (sans heurt). Le prêtre élimine son adversaire, un genre de robot. Sinon, Vash avait comme invoqué un extra-terrestre pour réparer le vaisseau (avant le suicide de l'autre). La gamine qu'il croyait avoir sauvé est en réalité une marionnette, qui cherche à le tuer, mais c'est finalement un Terrien qui se prendra les balles à sa place. A la fin, le prêtre tue le marionnettiste, d'un tir de roquette.

Episode 22 (6) : le numéro 4, un gamin qui se sert de vers géants (voix de Lionel dans CCS), est abattu par le prêtre, ce qui suscite la désapprobation de Vash, qui ne partage pas la même vision du monde. Ce membre des Gung-Ho-Guns avait Vash dans sa ligne de mire, mais notre héros était convaincu qu'il ne tirerait pas.

Episode 23 (8) : on en apprend plus sur la vie difficile de Wolfwood, qui l'a amené à monter son projet d'orphelinat. Chapel, son ex-mentor et membre d'une organisation criminelle, refait surface. Il rappelle à son ancien disciple le choix qui s'offre à lui : mourir, pour l'avoir blessé au moment de quitter l'organisation, ou bien la réintégrer. Le prêtre répond qu'il doit justement amener Vash vivant auprès de Knives. Vash bat un sniper des Gung-Ho-Guns, qui finit par se suicider, tandis que Wolfwood se défait de son mentor tout en lui épargnant la vie. Mais Legato s'en mêle et force Chapel, par un genre de télépathie, à tirer sur le prêtre "dans le dos". Ce dernier est touché et meurt quelques instants plus tard dans une église, après s'être confessé seul (influencé précédemment par Vash).

Episode 24 (6) : Knives désintègre Chapel, après qu'il ait tenté de tuer Legato. Le numéro 11 des Gung-Ho-Guns (interprété par Yann Pichon) attaque Vash en jouant du saxophone. Mais l'instrument, abimé par Vash, explose et cause la mort de son possesseur (c'est du rapide). Vash fait ensuite face à Legato, qui a son bras gauche (coupé par Knives dans le temps). Le leader des Gung-Ho-Guns garde les deux jeunes femmes en otage, et dit à Vash de le tuer pour les sauver d'une mort certaine. Notre héros est tiraillé mais finit par presser la détente et le tuer. C'est le seul anime où j'ai vu un leader chez les méchants demander à mourir.

Episode 25 (6) : Vash déprime et reste en convalescence dans un village. Les deux jeunes femmes sont aux petits soins avec lui. Puis les villageois ont vent de son identité et l'un d'eux veut le descendre. Milly s'interpose et, par son "speech" moralisateur, rappelle Rem à Vash. A la fin, ce dernier retrouve le sourire et part vers Knives. Milly lui confie l'arme en croix de Wolfwood. Vash se remémore le "prends soin de Knives" de Rem.

Episode 26 (5) : la première moitié est un flashback sur Vash et Knives, la perte du bras, etc. On enchaine sur un gunfight. Knives veut tirer de grosses boules d'énergie. Vash est en mauvaise posture mais dégomme Knives grâce à l'arme en croix de Wolfwood. Knives est K.O. mais Vash lui met des bandages (il lui avait tiré dessus) et le ramène sur son dos, vivant mais dans les pommes. S'ensuit un happy end sur Vash qui dit que maintenant, il suivra sa propre conscience.

Note : c'est loin d'être important, mais visiblement "ma" numérotation des Gung-Ho-Guns diffère de celle trouvée sur Wikipedia. Plusieurs raisons peuvent l'expliquer : il s'agirait de celle du manga (que je n'ai jamais lu), de celle de la version originale de l'anime (pas entendue), d'erreurs provenant du doublage vf ou tout simplement d'erreurs de ma part.